Publié par

Histoire des perles

De tout temps les Hommes ont considéré les Perles comme les « Larmes de la Nature »

Et les ont porté de différentes manières selon les époques et les histoires. Les Romains, les considéraient comme les larmes pétrifiées des dieux et pour les Grecs, elles étaient des fragments d’éclair tombés dans la mer.

La Renaissance fut l’Age d’Or de la perle, toutes les familles royales de l’époque en achetait en grande quantité pour confectionner des parures somptueuses à l’aide de grands orfèvres de renom. Plus tard, les empereurs dont Napoléon étaient également grands amateurs de perles.

Actuellement les Perles se démocratisent, se mêlant a des matériaux nobles dans des créations à la mode qui peuvent être portées par toutes les générations. Le plaisir et le confort des Perles sur la peau est intact et précieux du fait de leurs qualités naturelles.

Il existe dans le monde quelques perles uniques par leur taille et leur qualité : Pérégrine, Hope, Arco Valley. Voir notre page sur les perles les plus connues du monde.

La culture des perles nécessite un environnement contrôlé pour maintenir le processus naturel nécessaire. Les mollusques ayant produit les plus belles et les plus grandes perles sont considérés comme ayant des qualités supérieures. Ils sont sélectionnés et reproduits afin de gagner en qualité de récolte.

Les perles fines ou les perles de culture font partie de la famille des Gemmes tant qu’elles sont pas été modifiées par la main de l’Homme. Cependant dès qu’elles sont percées elles perdent ce statut.